Notre alimentation
sur le GR20

Avant de partir, je n’avais trouvé que très peu d’infos concernant l’alimentation sur le GR20. Quoi manger sur le GR20 ? Comment se ravitailler sur le GR20 ? Est-ce qu’il y a des épiceries ?

Nous avions décidé de faire le GR20 en autonomie complète sur 13 jours (grosse erreur car le GR20 ne s’y prête pas du tout…). Du coup, nous avions avec nous toute la nourriture à l’exception du fromage et du saucisson.

Notre alimentation sur le GR20 en autonomie complète

Le petit-déjeuner

  • Muesli Lyophilisé Forclaz (pour lui)
  • Crackers inoa BIO aux pépites de chocolat. Inoa c’est un format inédit de repas, sans gluten, à IG bas, riche en protéines, pratique et 100% naturel. 1 sachet de 100g = 1 repas. J’ai donc détourné le produit afin de m’en servir comme petit-déjeuner car je trouvais que c’est ce qui se faisait de mieux côté valeurs nutritionnelles 🙂

Le déjeuner

Pour le déjeuner, nous avions prévu du pain sarrasin sans gluten Gerblé (une tranche par jour) et nous avons acheté dans les refuges et bergeries du saucisson et du fromage. Nous avions également des rillettes de thon et de saumon pour varier de temps en temps.

Les pauses gourmandes

Le dîner

Pour le dîner, nous avions emporté des repas lyophilisés de la marque Voyager que nous avons trouvé très bien.

Nous avions également avec nous notre propre réchaud et bouteille de gaz. Vous avez cependant de quoi faire chauffer vos plats lyophilisés ou autres dans chaque refuge, de quoi gagner un peu de poids dans le sac (même si le mieux reste de dîner en refuge pour cela).

Les ravitaillements / épiceries

En photo, un exemple d’épicerie au refuge d’Asco.

C’est clairement la grosse surprise du GR ! Je ne m’attendais pas à voir des épiceries à chaque refuge… Pour vous donner une idée de ce que l’on peut trouver, voici une petite liste des produits que l’on trouvait dans quasiment chaque refuge :

  • Saucisson 8€
  • Fromage 10/12€
  • Thon 2,50€
  • Pain de mie 4€
  • Canistrelli (gateau Corse) 5€
  • Pringles ou chips 2,50€
  • Cacahuètes 2€
  • Tablette de chocolat noir 2,50€
  • Compote gourde 1,50€
  • Mars / Snickers 2€
  • Sauce tomate 2€
  • Spaghetti 3€
  • PQ 1€

Dans certains refuges, comme E Capannelle, vous pouvez même acheter une glace ! Personnellement, même si je comprends que cela puisse faire plaisir ou que ce soit réconfortant sur le GR, j’ai trouvé que ça dénaturait le GR et que l’on s’éloignait de l’esprit grande randonnée… Je préfère infiniment l’autonomie complète lorsque je fais de la randonnée sur plusieurs jours. MAIS, c’est vrai que c’est utile et rassurant d’avoir autant de nourriture accessible dans les refuges.

Attention, nous avons fait le GR20 les deux premières semaines d’août 2020. Selon la saison que vous choisissez pour faire le GR20, les refuges pourraient ne pas proposer d’épicerie ou de repas chaud. 

L’eau

Vous pouvez faire le plein à chaque refuge. Une fois sur le parcours, les sources sont indiquées sur les cartes IGN mais il est possible de tomber sur des sources « à sec ». C’est pourquoi il est préférable de bien faire le plein en refuge.

Nous avions 5L d’eau en tout pour 2. Thibaut avait deux gourdes d’1,5L chacune et j’avais deux gourdes d’1L chacune. Honnêtement, sur les journées de grosse chaleur, il nous est arrivé d’être limites en eau et de devoir se rationner sur la dernière heure… Après c’est vraiment propre à chacun mais je pense qu’il vaut mieux en avoir trop que pas assez 🙂

Alimentation sur le GR20 avec repas en refuge

Exemple de menu au refuge de Carrozzu.

Tous les refuges dans lesquels nous nous sommes arrêtés proposaient des plats chauds :

Pour le midi, ça fonctionne à la carte : omelette, pâtes, assiettes de charcuterie.

Le soir, il fallait réserver son repas en arrivant au refuge. Pour cela, il faut arriver avant 18h ce qui ne pose aucun problème si vous faites une étape par jour.

Le prix varie selon les refuges mais vous pouvez compter 10 euros le plat du midi et 20 euros environ le menu complet (entrée, plat et dessert).

 

J’espère que cet article répondra à vos interrogations. Encore une fois, prenez ce qu’il y a à prendre et laissez ce qu’il y à laisser 🙂

Bon GR20 !

Laura

Plus d’articles sur le GR20 ici >

 

0 commentaires
2 likes
Article précédent Notre équipement pour le GR20Article suivant: Tarte aux prunes mirabelles

Dans le même thème

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *