Comment choisir son
premier vélo de route ?

Chose promise, chose due ! Je vous avais demandé il y a quelques semaines sur Instagram si vous aviez des questions concernant le vélo de route. J’ai reçu beaucoup de questions que j’ai réparties en plusieurs « articles » : vélo de route débutant, confirmé, spé ironman, spé montagne, étude posturale, prévention et des tutos. Cet article (et vidéo) « comment choisir son premier vélo de route ? » est donc le premiers d’une longue série hihi

La première question que j’avais reçue était « Je cherche un vélo de route pour débuter le triathlon, conseils-tu les b’twin ? » et là je me suis dit « bah oui, c’est d’ailleurs chez Decathlon que j’ai acheté mon premier vélo de route ». D’où mon choix de tourner cette vidéo chez Décathlon. Je tiens à préciser que je n’ai reçu aucune contrepartie de la part de Decathlon France. Pour pouvoir faire cette vidéo, j’ai fait les yeux doux à Maxence, que vous connaissez tous plus ou moins si vous me suivez sur Instagram… Bref, après un bon petit mois de négociation, la vidéo et là. L’article aussi. Les vélos présentés sont des B’twin, une marque Decathlon. Bien entendu, il existe des équivalent chez d’autres constructeurs : Giant/Liv, BMC, Lapierre, Trek, Canyon ect 🙂

Comment choisir son vélo de route débutant ?

Le confort pour les débutants, l’exigence pour les compétiteurs.

Les vélos de type confort ou endurance visent les personnes qui veulent faire du vélo en mode découverte/loisir : 2 à 3 sorties par semaine et quelques triathlons (S,M,L) et/ou cyclosportives dans l’année sans autres objectifs que le PLAISIR : vous devez donc vous se sentir à l’aise sur le vélo.

Deux modèles :

  • B’twin Triban 520
  • B’twin Triban 540

Les vélos de type performance visent les compétiteurs à la recherche de chronos ou de performances sportives, à cela je rajouterai qu’ils visent des personnes qui ont déjà de bonnes bases. Le choix du vélo dépendra alors plus du profil du cycliste : sprinteur, rouleur, grimpeur ou triathlète.

Quel vélo choisir pour débuter le triathlon ?

Il existe sur le marché des vélos spé « triathlon ». Le cadre est plus rigide et plus aérodynamique avec une position plus agressive difficile à tenir pour des personnes qui ne sont pas habituées à rouler. C’est pourquoi, si vous débutez le triathlon et que vous n’avez jamais fait de vélo de route, je vous conseillerai de commencer par un vélo de route de type confort endurance. Le profil de la course est également à prendre en compte. Pour des épreuves en montagne comme l’embrunman par exemple, il est rare de voir des vélos spé triathlon, les athletes privilégient généralement des vélos typés montagne.

Comment choisir son premier vélo pour avoir un bon rapport qualité/prix/performance ? Qu’est-ce qui est important sur un vélo ?

  1. La géométrie du cadre

Encore une fois, l’important est de faire le bon choix entre un cadre endurance ou performance. Il est important de ne pas sur estimer son niveau, cela vous défavorisera plus qu’autre chose. C’est l’une des erreurs les plus fréquemment commise. La deuxième erreur est de prendre un vélo trop petit. Lorsque vous débutez vaut mieux choisir un vélo un peu plus grand que trop petit. À l’inverse, le compétiteur, lui prendre un vélo plus petit pour avoir plus de rendement.

  1. Carbone ou Aluminium
  • Le principal avantage d’un cadre aluminium est qu’il reste léger pour un coût de fabrication peu élevé. C’est un cadre que l’on retrouve  principalement sur les vélos de type loisir/endurance. L’aluminium est un matériau plus souple et donc plus confortable. Un autre point est à prendre en compte,  la durabilité de l’aluminium est importante : moins de risques de casse !
  • Le cadre carbone, lui, est le plus utilisé par les cyclistes qui recherchent la performance. Il est léger et rigide. C’est pourquoi il conviendra plus difficilement aux débutants : plus le cadre est rigide, moins il est confortable et donc maniable. En cas de choc, le cadre carbone a aussi plus de risques de se casser..
  1. Les roues

Il existe trois types de composition de roues : aluminium, carbone ou mixte aluminium/carbone. Pour le loisir, il vaut mieux privilégier le confort et la polyvalence, donc des jantes en aluminium. En revanche, si vous habitez à la montagne ou que vous vous attendez  à monter des cols, il vaut mieux miser sur la légèreté : des jantes carbones, ou mixtes aluminium/carbone. Les roues mixtes aluminium/carbone sont recommandées pour varier les terrains et le profil des sorties, elles combinent solidité, rendement et gain de poids.

  1. Le groupe

Le groupe est l’ensemble des pièces qui composent la transmission d’un vélo (dérailleur, manettes de vitesses…), ce qui permet d’avancer et de changer de vitesse. Avoir un groupe de bonne gamme est nécessaire pour une meilleure fluidité.

Les différents groupes :

Groupe Shimano :  

  • Entrée de gamme, petit budget, découverte du cyclisme : Claris, Sora, Tiagra
  • Milieu de gamme, budget moyen, compétition : 105, Ultegra
  • Haut de gamme, « gros » budget, compétition : DureAce

Groupe Sram :

  • Entrée de gamme, petit budget, découverte du cyclisme : Apex
  • Milieu de gamme, budget moyen, compétition : Rival, Force
  • Haut de gamme, « gros » budget, compétition : Red

Groupe Campagnolo:

  • Entrée de gamme, petit budget, découverte du cyclisme : Centaur, Véloce
  • Milieu de gamme, budget moyen, compétition : Potenza, Athena, Chorus
  • Haut de gamme, « gros » budget, compétition : Record, Super Record
  1. Le poids

Pour la pratique du vélo de route loisir, le poids ne doit pas être un élément à prendre en compte en priorité, a moins que vous habitiez en montagne.

Quel a été ton premier vélo de triathlon ? / Un bon vélo à moins de 800E pour débuter ?

Mon premier vélo de route a été le vélo Triban 540 de B’twin. Il m’a couté 800€ tout pile. C’est un très bon vélo :

  • Géométrie confort, position plus relevée
  • Cadre en aluminium
  • Roues alu Mavic AKSIUM
  • Shimano 105 11 vitesses : la référence du marché
  • 9kg

Jusqu’à quel point la qualité ou le prix du vélo fait une différence pour une débutante ?

Je pense sincèrement qu’il faut se débarrasser de certaines idées reçues. Le prix du vélo ne fait pas et ne fera JAMAIS le cycliste  ! Sinon, ce serait bien trop facile : il suffirait d’avoir un vélo hors de prix pour gagner une course. Selon moi, il n’y a pas de mauvais vélo. Le plus important lorsque l’on débute et d’avoir un vélo polyvalent. Ensuite c’est la charge de travail, d’entrainement qui va déterminer le cycliste. Bref, il faut faire de la caisse, tourner les jambes, faire de la vélocité, de la force, gagner en puissance ect, c’est ça, qui fera de vous un bon cycliste !

Pour l’anecdote, j’ai une amie qui a faits l’Ironman 70.3 pays d’Aix avec le vélo B’twin 520 et elle a fait un bien meilleur temps que moi alors que j’avais le haut de gamme B’twin ultra 940 CF. Conclusion : entrainez-vous avant de vous ruiner 🙂

Pédale plate ou pédale auto lorsque l’on débute ou pas ?

Pédale plate pour commencer et gagner en confiance. Une fois que vous vous sentez à l’aise vous pouvez passer sur pédales automatique.

Question bête mais comment progresser ?

La PROGRESSIVITE. Je vous déconseille de chercher la performance « pure est dure » dès le début au risque d’être écœurer trop rapidement. Commencez avec l’objectif de prendre du plaisir puis allongez progressivement les sorties. Il est également très important d’être régulier dans sa pratique. Enfin, lorsque vous vous sentirez prêt avec des objectifs précis en tête vous pourrez faire appel à un entraineur.

Et pour aller plus loin …

Si même débutant vous avez des objectifs de compétitions en tête et que vous souhaitez vous faire plaisir, le vélo de route Ultra 920 AF est fait pour vous !

 

J’espère avoir répondu à toutes vos questions sur le vélo de route débutant et que cette nouvelle catégorie va vous donner envie de vous lancer tout en vous rassurer sur ce sport ! N’hésitez pas si vous avez des questions ou des suggestions d’articles sur le vélo de route, ou autre d’ailleurs ! 🙂

 

À très vite,

Laura

P.S : Merci Maxence et Dacthlon Chambourcy d’avoir répondu aux questions.

0 comments
8 likes
Prev post: Quel équipement pour
un premier Ironman ?
Next post:  Mon étude posturale
chez Alltricks.fr

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *