Mon étude posturale
chez Alltricks.fr

J’ai commencé le vélo de route en juin 2017. Avant ça, je n’avais pas fait de vélo depuis des années. J’ai très (très) vite accroché et me suis inscrite dans la foulée à l’Ironman de Nice 2018 pour ma première année de triathlon.

Pendant cette année de préparation Ironman, j’ai eu des douleurs à la nuque et aux épaules, puis, après de longues sorties, des douleurs aux genoux et au fessier sont apparues (ça c’est la face cachée de ma prépa sur Instagram lol). Le jour de l’Ironman, des douleurs aux lombaires dans les montées se sont rajoutées à la liste. Ces douleurs ont été assez handicapantes, je me suis retrouvé sur certaines portions à devoir me positionner buste droit pour soulager les douleurs et ce n’est pas ce qu’il existe de plus optimal.

Hors de question pour moi de commencer cette nouvelle saison de triathlon avec ces douleurs. Vous le savez surement, il existe dans le monde du cyclisme une « croyance » qui est de dire qu’il est normal d’avoir des douleurs. C’est faux ! Enfin, que l’on s’entende, il y a douleur et douleur, douleur physique, musculaire, pourquoi pas et douleur « biomécanique ».

Alors je me suis dit que j’allais faire une étude posturale. Et parce qu’on ne rigole pas avec ces choses-là, parce qu’il y a étude posturale et étude posturale… Après trois bons mois de recherches, j’ai choisi de faire la mienne chez Alltricks au Vélodrome National de Saint Quentin en Yvelines.

L’étude posturale vélo Alltricks

Je vais vous parler ici de l’étude posturale proposée par Alltricks : la Trek Precision Fit créer par Trek. Parce que sur le papier, c’est l’offre la plus complète, la plus évolutive, et la plus compétitive du marché mais aussi et surtout parce que c’est celle-ci que j’ai réalisé et que vous vous en doutez bien, si je vous en parle aujourd’hui à travers ces lignes et cette vidéo, c’est que j’en suis très contente.

Au-delà de soulager vos douleurs, l’étude posturale peut surtout vous permettre d’optimiser vos performances en améliorant votre rendement, une bonne position vous permettra de rouler plus longtemps, plus vite, en y prenant plus de plaisir !

Le déroulé de l’étude posturale vélo Alltricks :

Commençons par un petit entretien

Le but pour Laurent est de connaitre mon type de pratique (occasionnel, sport, performance, route, triathlon) et mes objectifs en vue de cette étude posturale (soulager des douleurs, gagner en confort, améliorer mes performances). C’est également l’occasion d’évoquer les éventuels soucis de santé que j’aurais pu avoir comme des fractures ou des luxations qui peuvent interférer avec la pratique du cyclisme.

Evaluation morphologique

Je suis scruté de tous les côtés, l’objectif est de détecter d’éventuels déséquilibres : il mesure la largeur de mes épaules, la longueur de mon entre jambes, la distance entre mes ischions, vous savez, ces deux os inférieurs du bassin et ma voute plantaire. Il s’avère que la distance entre mes ischions est de 145mm, hors, j’avais une selle de 145mm, mes ischions frottés sur les bords de la selle, d’où les douleurs ! Premier conseille : opter pour une selle de 155mm qui puisse supporter mes ischions.

Mes rotules partent vers l’intérieur et à la vue de mes voutes plantaire, Laurent me demande : «tu portes des semelles pour la course à pied ? »

Moi : « Bah oui »

Laurent : « Et pourquoi pas pour le vélo ? »

Ah oui tout de suite cela semble plus évident. Deuxième conseil : faire des semelles pour le vélo.

Souplesse et gainage

Continuons avec l’étude physique, Laurent me mesure sous tous les angles afin de déterminer mon niveau de souplesse. Résultat ? Mes années de natation synchronisée m’auront bien servi, il s’avère que je suis très souple ! On passe ensuite au test de gainage : 1 min de planche sans bouger, « easy » !

En selle !

Laurent me prépare le vélo test. Je n’ai pas ramené mon ancien vélo, il part donc de zéro. Il change juste la selle pour une de 155mm, la hauteur de selle et le guidon pour un qui correspond à la largeur de mes épaules.

Avant tout réglage sur le vélo, Laurent positionne correctement mes cales qui étaient visiblement mal réglées.

Suons un peu

J’enfourche le vélo test pour commencer l’étude dynamique. Laurent m’a positionné à des endroits précis des patchs qui lui permettront de définir les angles de positionnement. Je commence à pédaler, Laurent analyse la qualité de mes mouvements.

« Extension max

L’extension maximal est l’angle généré entre le genou, la hanche et la cheville. Elle est utilisée pour déterminer la hauteur de la selle dans chaque discipline du cyclisme. L’extension maximale est toujours mesurée en conjonction avec la cheville étant donné que l’angle de la cheville influence considérablement l’extension maximal.

Plages : 25-40° en fonction de la flexibilité, du type d’utilisation, de l’expérience et des blessures antérieures.

Angle de l’épaule

L’angle de l’épaule est déterminé par un examen de la relation entre le rachis supérieur et l’angle des bras. Une bonne position permet à cycliste d’avoir une bonne répartition du poids sans s’allonger trop profondément vers le guidon.

La plage est de 90-120°

BMR

BMR ou Representation de la masse corporelle est un nouveau point d’analyse conçu pour compléter le KOPS. Le BMR est utilisé pour exprimer la position du centre approximatif de la masse par rapport au boitier de pédalier. Chaque discipline cycliste a différentes exigences de BMR pour des performances optimales.

Plages : 0 +7-2 en fonction du type d’utilisation, de durée, de composition du corps, d’expérience et de blessures »

A fond !

Une fois la position la plus optimale trouvé, Laurent me fait passer un test de puissance. Résultat ? 650w… Et oui, je suis un tout petit profil, la moyenne est entre 800 et 1000w. Conseil : faire de la force !

Ce que j’ai le plus apprécié

Je sais désormais ce qu’il faut que je fasse pour améliorer ma performance, je suis venu dans un objectif de confort, afin de ne plus avoir de douleurs mais je repars un plus avec de nombreux (et précieux) conseils pour améliorer mes performances sportives. Que demander de plus ?

Le prix

Tout au long de cet article, vous avez pu vous faire une idée de l’étude posturale proposé par Alltricks. Cette étude posturale à également un prix qui est de 250. Selon moi, ça les vaut. Ensuite, c’est à vous de voir.

Toutes les études posturales ne se valent pas. Faites-y attention.

Pour réserver

Retrouvez toutes les infos de l’étude posturale vélo sur le site Alltricks 

Seul inconvénient selon moi, vous devez acheter votre étude posturale en ligne avant de convenir d’une date.

 

En espérant que cet article ai répondu à vos questions,

Merci d’être là,

Laura

0 comments
5 likes
Prev post: Comment choisir son
premier vélo de route ?

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *