Ma prépa Ironman
Vichy Part 4

Clap de fin sur le cycle d’entraînement Ironman, place à l’affutage. Il est l’heure de faire du « jus » comme on dit… J’en profite pour vous livrer la quatrième et dernière partie de ma préparation Ironman Vichy.

La natation :

Le dimanche 25 aout, je commencerai ma journée par un petit-déjeuner relativement copieux : 3,8km de natation dans l’allier. Concrètement, je n’ai quasiment pas eu de changement à l’entraînement. Ben m’a légèrement diminué le volume : 2600/2700m vs 3000m minimum. Sur les quatre grosses dernières semaines de prépa, j’ai essentiellement fait des exercices techniques pour travailler mes appuis et ma glisse ainsi que des simulations de nage « tempo » afin de travailler ma fréquence de nage pour le grand jour. Bref, de bonnes petites piqures de rappel.

Pour vous donner une idée :

1 séance de 2700m effort facile technique

1 séance de 2600m effort moyen / tempo

 

Le vélo :

Après mon petit-déjeuner de 3,8km de natation, j’aurais rendez-vous pour 180km de vélo sur un parcours plus vallonné que les années précédentes : 1950m de D+. Pour préparer ce rendez-vous, il n’y a pas de secret. Il faut : rouler ! Et cela tombe bien, car j’adore ça.

J’avais une séance qualitative sur Home Trainer, principalement du travail de force. Puis, j’avais également une sortie longue sur route (jusqu’à 6h) en endurance fondamentale ainsi qu’une sortie « récup » d’1h30. Les conditions climatiques n’ont pas été extraordinaires pour cette fin de prépa… Je pensais faire mes sorties longues sous le soleil d’été, raté ! J’ai eu en réalité : du vent et de la pluie, beaucoup de pluie. Mais bon, c’est le jeu.

 

La course à pied :

Pour atteindre le chiffre de 226km, celui qui fait de nous des « IRONMAN » et porter à nouveau un tee-shirt « Finisher » le 25 aout prochain, il me faudra conclure cette belle journée par 42,2 km de course à pied !

La course à pied a été une très grosse révélation pour moi cette année. J’ai pris énormément de plaisir à m’entraîner. Sûrement car les progrès ont commencé à se faire ressentir. Pour cette fin de prépa, comme pour le vélo, il n’y a pas de secret : il faut courir. J’ai essentiellement fait des sorties longues en endurance fondamentale (2h/2h30)

 

La nutrition spé course :

J’ai pu profiter des sorties longues en vélo et en course à pied pour peaufiner avec Bastien, mon nutritionniste, ma stratégie nutritionnelle. Je pense que la nutrition (avec la psychologie) est le quatrième sport du triathlon. C’est une partie pour laquelle j’accorde beaucoup d’importance. Je pense (et ce n’est là que mon avis) que l’improvisation n’a pas sa place. Que ce soit pour éviter les problèmes gastriques ou éviter de connaitre la fameuse panne sur le marathon.

Tout est ok de ce côté-là, il n’y a plus qu’à !

 

Mon cœur bat plus fort à la pensée de ce qui m’attend

Cette préparation n’avait strictement rien à voir avec celle de l’année dernière. J’ai progressé physiquement et j’ai évolué psychologiquement. J’ai passé toutes les séances d’entraînement, quasi machinalement, sans broncher et c’est passé. Je vais être honnête avec vous : je n’ai pas la moindre idée de ce qui va se passer le 25 août prochain. Un Ironman, ça reste 226km. Et en 226km, il peut s’en passer des choses.

Mais je suis allé au bout de mon plan. Aujourd’hui, je n’ai plus peur de rien. J’ai déjà fini parmi les derniers et j’ai déjà connu la plus belle ligne d’arrivé que l’on puisse rêver. J’ai déjà tout gagné. Pour moi, l’Ironman, c’est ça : les huit mois de prépa qui viennent de s’écouler. Le jour J : ça ne sera plus que la cerise sur le gâteau… rendez-vous le 25 août sur l’application mobile Ironman Tracker.

 

Numéro de dossard : 224

 

P.S (IMPORTANT) : Je tiens à préciser une fois de plus que si je vous partage ma prépa (dans les grandes lignes seulement), c’est pour vous montrer qu’aucun rêve n’est impossible à réaliser. Mon objectif personnel ? Être « Finisher » tout en prenant un max de plaisir. Quel que soit votre objectif, je ne peux que vous encourager de vous faire accompagner par un coach qualifié dans votre aventure Ironman.

0 commentaires
12 likes
Article précédent La Haute Route du Grand Paradis
Je réponds à vos questions
Article suivant: Compte rendu
Ironman Vichy 2019

Dans le même thème

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *