RANDONÉE

  • Chapitre 5 : Vallorcine
    et son café comptoir

    DERNIER JOUR, Vallorcine J’étais épatée que tout ce dont j’avais besoin pour vivre puisse tenir sur mon dos. Et encore plus d’être capable de supporter son poids. Que ma vie de citadine… Lire plus