Préparation Ironman :
Mon test d’effort chez Mon Stade

Comme vous le savez, qui dit nouvelle année, dit nouvelle saison sportive avec plein de défis à relever. Pour ma part, 2018 rime avec l’IRONMAN France – Nice et bien d’autres défis bien moins impressionnants, mais tout aussi importants à mes yeux comme mon premier semi-marathon au mois de mars. J’ai commencé l’entraînement au début du mois de novembre en vue de mes objectifs. Pour cela, je me suis entouré de deux piliers, le club de Poissy Triathlon d’une part et de Ben Pernet de BPC Coaching d’autre part. 

Pourquoi un test d’effort ?

Mes premiers entraînements avec Ben ont montré des zones cardiaques assez hautes. Ben m’a donc demandé de passer un test d’effort avec échanges gazeux pour être sûr que mon petit cœur aille bien certes, mais surtout pour connaître mes véritables seuils ventilatoires, mes intensités et mes allures afin de pouvoir m’entraîner de manière optimale.
C’est par hasard, sur Instagram que j’ai découvert MON STADE, une structure spécialisée dans le Sport Santé. Au début, j’étais sceptique. Puis j’ai fait des recherches et je me suis petit à petit rendu compte que leurs tests semblaient très sérieux. J’ai donc décidé de passer mon test d’effort chez Mon Stade. Je vous raconte cette première expérience.

Premiers échanges

J’ai pris contact au pré de mon stade par mail. Suite à de premiers échanges, on m’a invité à créer mon profil en ligne et de remplir un questionnaire concernant mes antécédents familiaux, les miens, bref, en quelques clics, ils savaient déjà tout de moi.
Vendredi matin, 8h30. Après avoir fièrement combattu ma phobie du métro parisien (petite anecdote) je pousse les portes de Mon Stade où je suis accueillie dans la joie et la bonne humeur par Jules, préparateur physique et Marie-France. Après quelques échanges, Jules me demande mes allures de course, si je connais ma VMA et si j’ai déjà couru sur un tapis de course. Je passe donc aux AVEUX : je n’ai JAMAIS couru sur un tapis.

Il me présente Philippe Sosner, cardiologue et médecin du sport. Je commence par un essayage du tapis de course, afin d’apprivoiser la bête. 
Puis se suit d’un check-up médical : il me pèse, il me mesure (cela nous fait une belle bête de 53kg pour 1m68), il prend ma tension et il m’équipe d’électrodes, le tout en m’expliquant le principe du test d’effort. J’ai vraiment apprécié ce moment d’échange. Philippe est un cardiologue qui semble sincèrement aimer son métier et être au contact de sportifs, ça m’a tout de suite mise en confiance

Après avoir placé les électrodes, il m’invite à rejoindre le tapis de course. Vient le moment de m’équiper du fameux masque respiratoire qui, lui, permettra de suivre l’évolution de mes besoins en oxygène. Une belle photo (tout est relatif) et c’est parti. 

 


LE TEST D’EFFORT (cardiorespiratoire) 

Je commence à 6km/h, de la marche rapide. Puis il augmente de 0,5km/h toute les minutes. Je me suis très vite habitué au tapis donc ça “roule” relativement tout seul. On dépasse mon allure – pipelettes / j’ai encore le sourire – qui doit être à 8 ou 9km/h, Jules me fait des photos pour Instagram et le blog (j’avais même pensé à prendre mon super méga appareil photo pour vous faire un petit compte rendu ici), ensuite cela commence à se corser. 

Passé les 11,5 km/h, je douille déjà. J’ai une soif intense due au masque et je commence petit à petit à faire de l’apnée, je le sens (ahh très chères années de natation synchronisée, vous vous manifestez au mauvais moment). 
À 12,5Km/h, ils me demandent si on va chercher le 13km/h, je dis moyens en langage des signes (oui, car on n’a pas le « droit » de parler pour ne pas fausser les résultats du test) puis Jules et Philipe m’encouragent pour que j’aille jusqu’au bout de cette minute. En y repensant, je les engagerais bien pour les prochaines courses à venir, car ils sont vraiment au top du top en tant que supporter haha ! Je tiens donc juste assez pour valider une toute petite VMA (vitesse maximale d’aérobie) de 13km/heure, je saute pour mettre mes pieds sur le côté et il arrête la machine. 

Je reprends mes esprits pendant que Philippe mesure ma tension après l’effort. On me retire enfin le masque respiratoire (libérée, délivrée !) puis Philippe me demande depuis combien de temps je cours. Je réponds que cela ne fait que trois mois. Il m’explique que j’ai de très grosses capacités d’endurance ainsi que ce qui s’est passé pendant mon test. Grosso modo ? J’ai une petite VMA de 13km/h et une V02max de 51. Si tu veux progresser ma petite, va falloir muscler tes petits muscles de crevette ! 

 


RESULTATS ET EXPLICATIONS

Après une bonne douche bien méritée, Jules me déchiffre les résultats du test. Il me confirme une VMA de 13km/h avec une VO2max de 51ml/min/kg et une Fréquence Cardiaque Maximum à 210 battements/minute. Mon premier seuil apparaît vers 8,5Km/h pour une FC de 177 bpm. C’est une vitesse que j’arrive à tenir très facilement, où je peux travailler en endurance fondamentale et idéale pour un échauffement. 
Mon deuxième seuil tourne autour de 11km/h pour 195bpm. C’est une zone de « déséquilibre respiratoire », idéal pour le fractionner et avec de l’entraînement, je peux espérer tenir cette allure assez longtemps. 
Donc, en résumé, mon objectif est de gagner en masse musculaire et de devenir de plus en plus à l’aise dans cette zone rouge qui correspond à 85% environ de ma VMA, mais surtout de réussir à le tenir sur du long tout en baissant ma fréquence cardiaque.

Je suis ressortie de mon test un petit peu (beaucoup) paniquée a la vue de mon allure marathon «je vais jamais finir l’Ironman à cette allure-là … HELP » mais prête à retourner sur la piste pour progresser. 

Je suis surtout très agréablement surprise de voir que les résultats de mon test correspondent à 100% avec les données qu’a pu trouver Ben en 2 mois et demi de coaching. Cela montre à quel point j’ai un coach au top du top 😀 C’est très rassurant pour le reste de ma saison.  C’est une bonne chose de connaître ces chiffres, surtout pour une personne qui débute comme moi, cela donne une bonne base de travail. Mais pas seulement. Avec un test cardio-respiratoire on ne peut pas tricher, on ne peut pas faire semblant. Votre corps, votre cœur, vos muscles parlent pour vous. Ce sont eux qui décident, pas vous. Cela permet de se poser une question fondamentale pour éviter toute déception en passant la ligne d’arrivée de votre prochaine course : mes objectifs sont-ils vraiment atteignables ? 

Summary

Je ne peux que vous recommander de passer un test d’effort en début de saison, si vous souhaitez optimiser vos entraînements, évaluer votre potentiel et à terme votre progression. Le test cardio-respiratoire coûte 165 euros. C’est un petit budget, mais ça en vaut vraiment la peine lorsqu’il est réalisé avec autant de professionnalisme que chez mon stade.

— Laura Rêve en Grand
7 comments
15 likes
Prev post: Corrida de HouillesNext post: La magnifique histoire
de Cookie

Related posts

Comments

  • UnPetitBoutdElise

    20/01/2018 at 11 h 47 min
    Reply

    J’ai passé un test d’effort jeudi mon premier et c’est vraiment top! On apprend à mieux se connaître connaître, à mieux connaître ses […] Read MoreJ’ai passé un test d’effort jeudi mon premier et c’est vraiment top! On apprend à mieux se connaître connaître, à mieux connaître ses entraînements et c’est hyper interessant! J’avais envie d’en parler dans un article aussi mais j’ai pas de jolies photos comme toi lol Merci pour ton partage Elise Read Less

    • Laura Rêve en Grand
      to UnPetitBoutdElise

      01/02/2018 at 20 h 47 min
      Reply

      Merci pour ton commentaire Elise ! Oui c'est super intéressant, j'en retiens que du positif :)

  • Camille

    06/02/2018 at 11 h 14 min
    Reply

    Bonjour, Article extrêmement intéressant. Moi même férue de sport je m'interroge souvent sur la manière dont je pourrais améliorer mes performances et ma preparation. Personnellement je […] Read MoreBonjour, Article extrêmement intéressant. Moi même férue de sport je m'interroge souvent sur la manière dont je pourrais améliorer mes performances et ma preparation. Personnellement je pratique la boxe anglaise, peut-être n'as-tu pas la réponse mais penses tu qu'un test d'effort puisse m'aider à mieux envisager mes préparations ? Merci Camille Read Less

    • Laura Rêve en Grand
      to Camille

      06/02/2018 at 13 h 44 min
      Reply

      Bonjour Camille, Merci pour ton commentaire ! En toute honnêteté, je ne connais pas suffisamment ce sport pour te conseiller ... Il me semble que c'est […] Read MoreBonjour Camille, Merci pour ton commentaire ! En toute honnêteté, je ne connais pas suffisamment ce sport pour te conseiller ... Il me semble que c'est un sport très cardio donc oui ça peut être très intéressant. Je pense que le mieux pour toi, c'est de te rapprocher de Mon Stade : contact@monstade.fr . L'un de leurs préparateurs physique sera plus amène à te répondre :) Laura Read Less

  • Harvey Meininger

    13/04/2018 at 3 h 15 min
    Reply

    Merci , une question hors sujet , qu’est ce que vous pensez de “regime dukan“ et est ce que cà marche pour tout les age […] Read MoreMerci , une question hors sujet , qu’est ce que vous pensez de “regime dukan“ et est ce que cà marche pour tout les age ? Read Less

  • Charly

    08/05/2018 at 16 h 42 min
    Reply

    Ta Garmin doit te donner une estimation de ta VO2max. Est ce c est aligné avec le vrai test?

    • Laura
      to Charly

      08/05/2018 at 17 h 14 min
      Reply

      Hello Charly, non pas du tout. Ma garmin (935) m'indique 38 et le test indique 51 :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *