« Tu as de la chance »

Je suis en bonne santé, comblée et épanouie. J’ai effectivement eu la chance d’avoir des parents suffisamment ouvert de cœur et d’esprit pour ne pas demander à un poisson de grimper à un arbre. Pour tout le reste, pardon, mais j’ai trop souffert de cette phrase dans mon adolescence pour la laisser prospérer aujourd’hui.

Non, ça n’a pas grand-chose à voir avec la chance

J’ai travaillé dès que j’ai été en âge légal de pouvoir le faire : baby-sitting, job d’été, job étudiant et alternance. Pendant ma troisième année de licence j’ai dû jumelé mon stage de six mois + un job étudiant. Je faisais parfois des semaines de plus de 55h sans un seul jour OFF dans la semaine. Ces deux dernières années, j’ai jumelé mon master et mon alternance à 3H (aller/retour) de trajet de chez moi avec une préparation Ironman. Une préparation que je vous ai partagé avec passion ici et sur Instagram. En plus de cela, j’ai fait le choix de commencer ma formation de sophrologue (en parallèle de mon master).

Aujourd’hui, Master 2 en poche, je refuse un CDI et un salaire plus que confortable. Je prends mon courage à deux mains avec mes petites économies sous le bras pour faire le grand saut de l’inconnu : reconversion pro à 24ans, voyages, déménagement d’ici fin 2020 sur l’île de beauté, tour du monde. Je fais le choix de croire en mes rêves.

La chance sourit aux audacieux

Audacieuse ? Courageuse ? Naïve ? Probablement un peu des trois, mais surement pas chanceuse. Est-ce que j’ai peur ? Oui. Mais, l’adage dit « la chance sourit aux audacieux » et ça tombe bien car je préfère faire confiance aux papillons que j’ai dans le ventre.

J’ai envie de croire que ce sont nos choix et nos réactions faces aux coups de pieds de la vie qui donnent lieu à une bascule décisive. Les malheurs, j’ai compris bien trop petite que l’on ne pouvait pas les empêcher. En revanche, il nous appartient de décider si ça s’arrête là pour nous ou si nous avons la possibilité d’en faire une expérience constructive.

La gratitude, ma « carte chance »

Je n’ai pas été épargné par le sort, loin de là. Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, je m’en estime chanceuse. Car aujourd’hui, j’apprécie le simple fait de me lever chaque matin et de pouvoir mettre un pied devant l’autre pour pouvoir vivre cet incroyable voyage que nous appelons la vie.

La gratitude, c’est ce qui, chaque jour, fait de moi une meilleure personne. La gratitude c’est savoir dire MERCI. Merci la vie pour chaque moment qui a conduit à ce jour. Merci pour les moments difficiles, ils m’ont appris a apprécier les bons moments. Merci pour les leçons, elles étaient nécessaires à mon développement & merci de m’avoir donné le courage de traverser les moments difficiles. Merci pour les joies. Merci pour mes rêves et mon insatiabilité. Merci pour aujourd’hui, pour demain.

Gardez à l’esprit que « peu importe ce qui nous arrive, la vie c’est toujours ce que l’on décide d’en faire »

Merci d’être là,

Laura

2 commentaires
11 likes
Article précédent Mon équipement pour
l’Ironman Vichy
Article suivant: Sujet tabou : combien ça coute
un triathlon Ironman ?

Dans le même thème

Commentaires

  • Emilie

    16/09/2019 at 20 h 41 min
    Répondre

    Oui, que je l'ai entendu aussi cette phrase "tu es chanceuse" lorsque j'ai décidé de quitter la France, la famille, les amis pour venir m'installer […] Lire plusOui, que je l'ai entendu aussi cette phrase "tu es chanceuse" lorsque j'ai décidé de quitter la France, la famille, les amis pour venir m'installer ici au Québec. Alors qu'il n'y avait aucune part de chance, juste des choix et une envie de suivre ce que je croyais être bien pour moi. C'est arrivé il y a 17 ans maintenant et oh que j'aime mon choix! C'est beau ce que tu écris et sais-tu que c'est toi entre autres qui m'a inspiré mon prochain défi : un ironman en 2020. Je suis terrorisée mais en même temps une envie profonde d'aller vers cet inconnu, comme lorsque j'ai pris l'avion, il y a 17 ans avec un seul billet aller. Merci Laura! Read Less

    • Laura Rêve en Grand
      to Emilie

      18/09/2019 at 8 h 01 min
      Répondre

      Merci infiniment Emilie pour ton partage ! J'espere que tu aimeras ton choix d'Ironman 2020 autant que celui qui a été de prendre l'avion pour […] Lire plusMerci infiniment Emilie pour ton partage ! J'espere que tu aimeras ton choix d'Ironman 2020 autant que celui qui a été de prendre l'avion pour le Québec il y a 17ans ! Read Less

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *